La Boisserie à Colombey-les-Deux-Églises à Colombey-les-Deux-Églises en Haute-Marne

Patrimoine classé Maison des hommes et des femmes célèbres Musée

La Boisserie à Colombey-les-Deux-Églises

  • 1 Rue du Général-de-Gaulle
  • 52330 Colombey-les-Deux-Eglises

Origine et histoire de la Boisserie

Cette maison, construite aux environs de 1810, devient la brasserie du village de Colombey, fondée en 1843, et le domaine porte pendant longtemps le nom de « la Brasserie », avant de passer progressivement à celui de « la Boisserie ». C'est le 9 juin 1934, que le lieutenant-colonel Charles de Gaulle et son épouse Yvonne font une bonne affaire en l'achetant en viager.

Le couple désire que leur benjamine Anne, trisomique gravement handicapée, bénéficie du grand air de la campagne champenoise dans cette maison de vacances et soit protégée de l'indiscrétion du public.

La Boisserie n'est pas une habitation luxueuse : au moment de l'acquisition, elle n'est raccordée ni au réseau d'eau, ni au réseau téléphonique. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, les principales améliorations sont apportées, comme l'eau chaude et le chauffage central.

De Gaulle aime venir se reposer dans ce qu'il considère comme sa vraie et sa seule demeure. Il s'y réfugie pour prendre les décisions importantes, dans le calme et la solitude.

En 1969, de Gaulle démissionne et se retire dans sa maison avec son épouse. Il y meurt le 9 novembre 1970.

Source Wikipédia, que vous pouvez consulter ci-dessous.

Devenir actuel

Les charges financières de l'entretien de la propriété étant devenues trop lourdes, la Boisserie est devenue un musée ouvert au public.

Liens externes

Conditions de visite

  • Ouvert toute l'année
  • Période d'ouverture : Horaires, jours et tarifs sur le site du memorial charles de gaulle ci-dessus.