Oppidum de Saint-Blaise à Saint-Mitre-les-Remparts dans les Bouches-du-Rhône

Patrimoine classé Vestiges Gallo-romain Oppidum Éperon barré

Oppidum de Saint-Blaise à Saint-Mitre-les-Remparts

  • Route de Saint-Blaise
  • 13920 Saint-Mitre-les-Remparts

Photos

Oppidum de Saint-Blaise à Saint-Mitre-les-Remparts
Oppidum de Saint-Blaise à Saint-Mitre-les-Remparts : chapelle à lentrée du site

Origine et histoire de l'Oppidum

Établi à l'extrémité nord du plateau de Castillon, l'oppidum est situé dans un environnement majestueux et des plus chargés d'histoire de toute la Provence et qui, avec le sel tiré de ces étangs, fut vraisemblablement la raison initiale de sa fondation.

Une enceinte hellénistique renforce les défenses naturelles - d'importantes falaises verticales - offertes par le site. Les plus anciennes traces d'occupation humaine remontent au Ve millénaire av. J.C..

Sur cet oppidum celto-ligure, les Étrusques ont créé au viie siècle un comptoir et entrepris le commerce du sel recueilli sur place. La cité a connu une grande prospérité à l'époque étrusque et grecque. Elle produisait alors un sel de qualité. Elle a été un moment la concurrente de Marseille.

L'oppidum a été habité jusqu'au xive siècle. Les derniers habitants ont délaissé la vieille cité en 1390, pour s'installer à Saint-Mitre.

Source Wikipédia, que vous pouvez consulter ci-dessous.

Liens externes